Article scandale!!!

Vives réactions face aux publications, nous laissons la parole aux concernées

Ceci concerne l’article sur l’anorexie paru dans Le Monde, le numéro du dimanche 13 et 14 novembre.

http://associationlanotebleue.files.wordpress.com/2011/12/le-monde-fr-anorexie-boulimie-quand-manger-tourne-au-cauchemar.pdf

Je suis personnellement très choquée qu’un journal quotidien aussi prestigieux que Le Monde puisse éditer un article aussi banal qu’inintéressant.
L’anorexie est une maladie du siècle mondiale devenue très courante depuis ces 30 dernières années. Or, l’article que je lis dans le journal ne dit rien de plus que ce que tout le monde sait déjà avec des mots creux.
Le témoignage des psychiatres et des psychologues cités dans l’article n’apprennent absolument rien au lecteur, et les malades qui témoignent sont encore plus malades lorsqu’elles se considèrent comme une personne « guérie ».
Plus la personne insiste sur le fait qu’elle est sortie de l’anorexie, plus cela me paraît suspect. Une personne réellement guérie de la maladie n’a pas besoin d’insister sur ce point, donc déjà une première erreur de casting de la part de la journaliste.

Autre exemple dans le début du paragraphe : en introduction au livre « Le ventre vide, le froid autour » l’auteur nous dit qu’elles ne sont ni boulimiques, ni anorexiques, qu’elles veulent qu’on arrête de les identifier telles qu’elles sont. Or elles sont quoi alors? Ce sont des vraies malades anorexiques (ou boulimiques vomisseuses) qui vivent sûrement toujours dans le déni et qui continuent à perdre leur temps de vie précieux et leur énergie à se justifier pour rester malades à vie. L’acceptation du mot permet l’acceptation de l’état, de la maladie ; il s’agit d’une étape, d’un passage obligé pour s’en sortir, et GUERIR!

Je trouve que cette publication est aussi inutile que stupide. A quoi bon de dire : « Ce  sont des humains comme les autres » « elles s’en sont sorties »… pour nous faire témoigner des filles qui n’ont pas encore levé le déni (premier obstacle à la guérison)!

Ce qui est écrit dans l’article ne nous apprend RIEN. Je m’énerve car il faudrait dire pour changer toute ce qui se passe après ; les témoignages des filles qui sont encore dedans n’aident en rien à espérer une fin heureuse, et n’aide en rien à faire changer les mentalités sur la maladie!
Aucun intérêt de publier les livres dont la journaliste parle et les témoignages dans Le Monde pour dire avec des mots soutenus ce que tout le monde sait déjà. Seules les anorexiques et les boulimiques qui ne sont pas sorties du déni croient que les gens ne savent pas ce qu’elles ont ou ce qu’elles sont alors qu’elles sont transparentes, il n’y a qu’elles qui ne s’en rendent pas compte. Car comme je le répète elles sont dans le déni permanent et se trouvent grosses et veulent toujours tout maîtriser.

Dernière remarque choquante :  » Un tiers des malades ne guériront jamais complétement. » Écrire ça est un scandale c’est comme dire à un malade du cancer  » vous êtes foutu. » Bravo la psychologie envers les malades!!! On en guérit, j’en suis la preuve, et c’est ça qu’il faut faire passer comme idée plutôt que de livrer des chiffres impersonnels…
Je tiens à dire qu’il faut revoir le choix des psychiatres, psychologues et témoins pour mieux présenter et apprendre réellement aux gens ce qu’est  la maladie au lieu de vouloir à tout prix vendre des livres qui n’apprennent rien.
Je considère que cet article est une pure promo de livres qui ne valent pas la peine.
On prend vraiment les lecteur pour des débiles et les psychiatres et les anciennes anorexiques en ont ras-le-bol de toujours lire des clichés dans ce domaine!!!

Une ancienne anorexique anonyme

This entry was posted in Témoignages. Bookmark the permalink.

2 Responses to Article scandale!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *