Conséquences des TCA

Vous êtes passée par la trajectoire TCA, faites attention :

Une anorexique de 23 ans à un mental de 13 ans et un corps de 43 ans…

Une analyse sanguine peut aider le médecin à déceler une perturbation, mais une bonne prise de sang ne prouve en aucun cas que vous êtes en bonne santé.

Votre cœur : L’arrêt cardiaque après une hypocaliemie est la première cause de mortalité dans les TCA. Le potassium est un sel impliqué dans la conduction nerveuse, en particulier au niveau de votre cœur. Tout vos comportements favorisent sa carence : la potomanie (trop boire), votre alimentation (ne pas en absorber), vos troubles, en particulier les vomissements. Une hypocaliemie se fabrique en quelques heures. La prise de difukat, ce n’est qu’un sel est cela ne fait pas grossir, et suffit à éviter l’arrêt cardiaque Uelque soit votre poids.

 

Vous n’êtes plus aussi performante au travail? Par votre déséquilibre alimentaire, votre cerveau n’a plus suffisamment de carburant pour fonctionner correctement. Vos capacités cognitives sont alors altérées. Cela engendre des difficultés de mémorisation, de concentration, d’attention… Rassurez-vous, vous récupérerez vos moyens au fur et à mesure de la trajectoire de soin.

 

 

Vos dents, pas si belles que ça? L’équilibre acido-basique de votre bouche est altéré même si vous ne vomissez pas. L’émail de vos dents va fondre et votre bouche peut se détériorer brutalement. Si vous vomissez, la détérioration s’accélèrera. Vos dents peuvent se déchausser, devenir jaunes…

 

Vos cheveux partent? Votre brosse ne ment pas, vous perdez vos cheveux. Ils partent par poignée, se ternissent…À croire qu’ils se nourrissent de protéines et que vous n’en mangez pas assez. Dès que vous retrouverez un équilibre alimentaire, vos cheveux pourront alors retrouver une nouvelle jeunesse et ne plus être source de problème.

 

Tiens, ils se dédoublent! Quelque soit la manucure que vous faites, quelque soit lesuper produit que vous mettez dessus… Vos ongles, comme vos cheveux se divisent en deux, ils ont besoin, eux aussi de protéines.

 

Une nouvelle pilosité apparaît? Elle est liée au « repos endocrinien » dans lequel vous avez mis votre corps.

L’aménorrhée primaire ou secondaire (absence de règles), suivant que vous avez déjà eu des règles, constitue sans doute le signe physique le plus précoce des TCA. Il ne dépend pas seulement du poids, mais surtout de votre équilibre alimentaire. Contrairement à ce qui est souvent dit pour vous faire peur, vos cycles normaux reprendront et votre espoir de faire des enfants reste intacte.

 

Vos os sont fragilisés. On vous a sûrement fait au tant de votre restriction une tomodensitométrie osseuse http://i2.wp.com/www.coloriages.fr/coloriages/coloriage-squelette-halloween.jpg?resize=100%2C100(calcification). En avez vous la trace? De toute façon, cette restriction n’a pas pu être sans conséquences au niveau de vos os. Pensez y en particulier au moment de votre accouchement, votre bébé risque de prélever du calcium sur vos vertèbres, surtout si votre alimentation n’est toujours pas équilibrée. Attention au sport à fort impact ou les contraintes sont importantes.

 

Un peu froid au main peut être? La veste de votre ami ne suffit plus à vous réchauffer? Le syndrome de Reynaud. Le corps privilégié naturellement toutes les parties vitales. Les extrémités sont donc les premières victimes de cette sélection naturelle qui va envoyer « ce qui reste » du glucose (carburant) vers le cerveau, le cœur, les entrailles.

Des vertiges vous empêchent d’être actives? Un signe tardif, mais qui vous suivra tout au long de vos TCA… Au niveau de la glycémie, le carburant du corps, l’anorexie une vit toujours sur le fil du rasoir. Ses réserves sont épuisées par l’absence de nourriture, mais aussi par l’hyperactivité, vomisseuse elle fait plusieurs fois par jour un exercice très lourd sur le plan calorique. C’est donc à l’occasion d’un effort de trop qu’elle perdrait connaissance… Il existe des perdre de conscience beaucoup plus graves. Certaines anorexiques se carence en eau comme elle le font de la nourriture. Il s’agit alors d’un collapsus pouvant entraîner un arrêt cardiaque.

Votre peau n’est plus la même? Elle est le miroir de votre fonctionnement intérieur. Toute carence, tout excès, en porte les marques. En plus d’une accentuation de vos défauts génétiques, vous avez aussi la peau sèche, vous pelez, vous prenez des coups de soleil, vous avez de l’acné, un sébum particulier.

 

La grossesse. Faire des enfants vous fait peur, normal. Comment mettre un enfant dans ce corps que vous ignorez, pour ne rien dire de la déformation qui vous fait peur? La nature est bien faite, vous n’aurez de mauvaises sensations que dans les premières semaines, voire les premiers mois. Dès que vous sentirez l’enfant, votre angoisse disparaîtra, vous percevrez alors que c’est un autre en vous, cet enfant que vous attendant. Les modifications hormonales changent le climat et votre psychisme est prêt à admettre toutes les transformations.

 

 

Allaiter ou non? Si malgré votre déséquilibre alimentaire, le fœtus peut ne pas souffrir. Par contre, au niveau de l’allaitement, il vous faudra renoncer, car votre lait est de mauvaise qualité. Donc guérir avant d’être enceinte est une question que vous devez vous poser. Et même si la grossesse peut parfois atténuer la symptomatologie, voire la faire taire,  sachez de toute façon que c’est neuf mois ne sont pas un médicament, et que pour différent qu’il soit, ce moment n’est qu’un interlude dans vos troubles alimentaires.

 

Aude Réhault, Alain Meunier

Source : Sos Anor

This entry was posted in Médical, Questions courantes and tagged , , , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Conséquences des TCA

  1. perigault marie thérèse says:

    Je me permets de vous dire Sabrina Palumbo que que lis tous vos articles sur facebook car malheureusement je suis concernée par l’anorexie mentale puisque ma fille de 33ans aujourd’hui est dans ce cas depuis 7 ans, date à laquelle elle a perdue son père d’un suicide. Nous parents, nous avons l’impression d’être impuissante par rapport à cette maladie. Avec elle, je suis allée à une conférence de Virginie Magglé au centre universitaire de Rennes, ville où nous habitons. Je compte lire votre livre car tout ce qui touche à cette maladie m’intéresse. En plus, elle est en dépression sévère. pourriez-vous me dire quelle attitude adoptée par rapport à tout cela. Je la soutiens et j’essaie de l’aider au maximum mais j’aimerais tellement la voir s’en sortir. Depuis, peu, elle vient de trouver l’amour, j’espère que cela va l’aider à aller mieux. Encore merci pour tous vos articles.

    • Marie Thérèse,

      Je ne sais pourquoi je reçois seulement aujourd’hui la notification. Merci de votre message et bravo pour les démarches que vous faites pour votre fille.
      Votre fille a trouvé l’amour, j’espère également que cela l’aidera même si le combat contre la maladie est long… Votre amour compte également beaucoup même si parfois nous pouvons avoir des mots blessants envers ceux qui font de leur mieux pour aider et comprendre. Courage et n’hésitez pas à m’ajouter sur les réseaux pour échanger si ce n’est déjà fait.
      Je vous souhaite de voir la lumière malgré tout…
      Sabrina

  2. Merci pour cet article qui rappelle les nombreuses conséquences des TCA que nous n’avons pas toujours en tête ou dont nous ne mesurons pas toujours la gravité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *